Accueil 4 bonnes nouvelles pour l'immobilier en 2017
 

4 bonnes nouvelles pour l'immobilier en 2017

Mars 2017
Après une année 2016 exceptionnelle, le nouveau millésime réserve encore de bonnes surprises aux acquéreurs et aux investisseurs. Panorama des mesures phares.



1. Les coups de pouce aux investisseurs maintenus

Deux dispositifs de défiscalisation dans l'immobilier locatif sont reconduits jusqu'au 31 décembre 2017. D'abord, le Pinel, qui ouvre droit à une réduction d'impôt de 12 %, 18 % et 21 % de l'investissement (dans la limite de 300 000 euros), en contrepartie d'un engagement de location de six, neuf ou douze ans. Ensuite, le Censi-Bouvard, qui permet de réduire ses impôts de 11 % du prix de revient du logement, dans la limite de 300 000 euros par an, en investissant dans une résidence de service pour personnes âgées ou handicapées, ou pour les étudiants.

Bon à savoir

Un nouveau dispositif, le « Cosse ancien », remplace les régimes « Besson et Borloo ancien ». L'avantage fiscal prend la forme d'une déduction de 15 à 85 % applicable aux revenus fonciers.


2. Les primo-accédants bénéficiaires d'un PTZ dopé

Le prêt à taux zéro (PTZ) nouvelle formule est prolongé dans les mêmes conditions qu'en 2016 pour les acheteurs dans le neuf et l'ancien avec de gros travaux. Pour rappel : ce prêt sans intérêt peut financer jusqu'à 40 % du prix d'achat d'une résidence principale et son remboursement s'étaler jusqu'à vingt-cinq ans, incluant un différé total de cinq, dix ou quinze ans.

3. Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) perdure

Le taux du crédit d'impôt représente 30 % du montant des dépenses éligibles réalisées dans votre résidence principale, dans la limite de 8 000 euros pour une personne seule et de 16 000 euros pour un couple.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier, des travaux de rénovation thermique sont rendus obligatoires à l'occasion de certains travaux de rénovation (ravalement, réfection de toiture¿).




4. Le droit à l'oubli pour l'assurance emprunteur

Une grille de référence détermine les délais à partir desquels un ancien malade peut souscrire un contrat d'assurance sans subir ni surprime, ni exclusion de garantie. Pour plus d'info, contactez le 0 801 010 801 (Numéro Vert gratuit) ou connectez-vous au site AERAS.

Bon à savoir

Les malades ayant vaincu un cancer depuis dix ans sans rechute (cinq ans si le cancer a été diagnostiqué chez un mineur), ne sont plus tenus de mentionner leur ancienne pathologie dans leur demande d'assurance emprunteur au moment de souscrire un prêt immobilier.

Tous nos sites en 1 clic

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.