Synthese de Comptes

Le Prélèvement National

Réglez vos factures en France par un débit direct de votre compte

  • En bref
  • En detail

Pour qui ?


Pour tous les détenteurs d'un compte de dépôt ouvert auprès de LCL souhaitant faciliter le paiement de leurs factures répétitives, et pour lesquelles le paiement par prélèvement est proposé par l'organisme créancier.


Comment mettre en place un prélèvement ?


Pour la mise en place, votre créancier doit vous remettre simultanément une demande de prélèvement, et une autorisation de prélèvement, que vous devez compléter, signer et lui renvoyer avec vos coordonnées bancaires (Relevé d'Identité Bancaire). L'autorisation de prélèvement sera ensuite transmise à LCL par votre créancier. Elle l'autorise à prélever sur votre compte toute somme que vous lui devez.


Caractéristiques de fonctionnement


Votre créancier vous informe, préalablement au débit, des montants et dates des prélèvements sous forme d'une facture ou d'un échéancier pour vous permettre de vérifier les montants qui seront prélevés.
Vous devez vous assurer de disposer de la provision suffisante sur votre compte à la date prévue pour le prélèvement.


Contestation d'un prélèvement


En cas d'anomalie ou de désaccord sur un prélèvement, vous devez prévenir votre créancier afin d'obtenir une régularisation.
Vous pouvez également faire opposition auprès de LCL pour éviter que le prélèvement ne soit débité sur votre compte.
Si votre compte a déjà été débité du prélèvement que vous contestez, vous pouvez en demander le remboursement auprès de LCL par écrit. Cette demande peut être faite dans un délai de 8 semaines suivant le débit de votre compte (si une dette persiste, vous devrez néanmoins régler votre créancier par un autre moyen).
Si un prélèvement a été débité de votre compte alors que vous considérez ne pas l'avoir autorisé, vous pourrez, dans ce cas, contester l'opération dans un délai maximum de 13 mois.


Interruption des prélèvements sur votre compte


Lorsque vous ne voulez plus payer un créancier par prélèvement, vous lui demandez de ne plus présenter de prélèvements à LCL. Vous pouvez également, à tout moment, mettre fin à l'autorisation de prélèvement en demandant par écrit sa révocation à LCL, et en indiquant le nom et les coordonnées précises du créancier concerné. Cette opération est gratuite.


Tarifs


Mise en place : gratuit
Opposition / Révocation : gratuit


Tous nos sites en 1 clic