À voir aussi (Produits)

 

Six points à vérifier avant de se lancer en scooter

Septembre 2015
Faire ses débuts en scooter ne s’improvise pas. Âge, permis, immatriculation… Découvrez le code de bonne conduite à adopter pour rouler en toute légalité.

1/ J’attends d’avoir l’âge légal

14 ans est l’âge minimum légal requis pour avoir le droit de conduire un cyclomoteur, un scooter ou une moto de moins de 50 cm3. En cas de contrôle, pour les plus jeunes, mieux vaut donc avoir une pièce d’identité sur soi !

2/ Je passe le permis AM

C’est le sésame indispensable pour enfourcher un scooter pour les personnes nées après le 31 décembre 1987 et non titulaires du permis de conduire. Pour décrocher le permis AM (qui a remplacé le brevet de sécurité routière [BSR] depuis le 19 janvier 2013), il faut avoir 14 ans révolus et posséder l’ASSR (attestation scolaire de sécurité routière) de niveau 1, passée en classe de 5e, ou de niveau 2, passée en classe de 3e. Ensuite, le permis est délivré à l’issue d’une formation pratique de 7 heures en moto-école. Attention ! Ne conduisez jamais un scooter sans ces précieux documents. Vous risquez une amende de 35 euros, l’immobilisation de votre véhicule et plus grave encore, en cas d’accident, l’assurance ne jouerait pas !

3/ Je fais immatriculer mon scooter

Tout cyclo neuf ou d’occasion doit être immatriculé pour pouvoir circuler sur la voie publique. Il faut en faire la demande dans le mois suivant l’achat. Où ? Auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture, et sur Paris, du bureau des cartes grises de la préfecture de police. Un conseil, ne « zappez » pas cette formalité ! Car en l’absence de certificat d’immatriculation vous risquez une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros.

4/ Je protège ma tête

Outre l’achat, pensez à vous équiper avec un bon casque. Vérifiez bien qu'il s'agit d'un casque homologué. C’est obligatoire et bien souvent vital.

5/ Je m’assure sans attendre

Comme pour tout véhicule à moteur, la garantie responsabilité civile est obligatoire. Elle peut être complétée par d’autres garanties facultatives : dommages tous accidents, dommage collision, incendie et vol, garantie du conducteur, du casque, des accessoires… À noter : le certificat d’assurance remis par la compagnie doit être apposé sur le cyclo sous peine d’une amende de 150 euros.

6/ Je fuis les pratiques dangereuses

Le débridage est une manipulation technique qui vise à augmenter la puissance du scooter afin, entre autres, de dépasser la vitesse maximale autorisée de 45 km/h. Très prisée des ados, la pratique est aussi très risquée, car elle multiplie les risques d’accident. Qui plus est, le débridage expose le conducteur à 135 euros d’amende et peut entraîner l’immobilisation du véhicule, voire sa confiscation. Enfin, en cas d'accident, l'assurance pourrait aussi refuser de couvrir les dommages corporels et matériels.

À voir aussi (Produits)

Tous nos sites en 1 clic

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.