Le paiement sans contact est-il sécurisé ?

Mars - Avril 2016
Près de 60 % des cartes bancaires en circulation en France sont équipées d'une antenne permettant l'échange de données sécurisées à très courte distance (technologie NFC), reconnaissable grâce au pictogramme représentant 4 ondes. Avec elle, fini la petite monnaie : tous les achats du quotidien peuvent être réglés sans autre formalité qu'approcher sa carte d'un terminal de paiement compatible chez les commerçants équipés. Mais quid de leur sécurité ? Réponse en 3 points.

1 - Des paiements plafonnés en montant

Baguette de pain, petites courses à la supérette ou chez le buraliste, si votre carte bancaire intègre la fonction « sans contact », elle vous permet de régler toutes vos menues emplettes sans composer votre code confidentiel à quatre chiffres (ou code PIN). Jusqu'à combien ? Dans une double limite : pas plus de 20 € par transaction ni plus de 80 € cumulés, suivant les établissements. Et lorsque ces seuils sont dépassés ? Vous devez, comme pour vos dépenses habituelles, insérer à nouveau votre carte dans le lecteur et taper votre code PIN pour valider la transaction. Une mesure de sécurité imposée pour limiter les risques d'opérations frauduleuses en cas de perte ou de vol de votre carte bancaire.
À noter : la frappe de votre code peut aussi vous être demandée à l'occasion de contrôles aléatoires demandés par les terminaux de paiements des commerçants.

2 - Un mode de règlement optionnel

Posséder une carte bancaire sans contact ne vous oblige absolument pas à régler vos achats de cette manière. Dans les commerces équipés de terminaux compatibles, vous pouvez toujours insérer votre CB dans le terminal et taper votre code pour payer. Et si vous ne voulez pas de ce type de carte ? Aucun problème : si votre banque le propose, réclamez une nouvelle carte standard dite « à contact » ; à défaut, demandez-lui de désactiver la fonction.

3 - Des garanties en cas de fraude

Que les plus inquiets se rassurent ! En cas de perte ou de vol de votre carte bancaire ou de transactions « sans contact » frauduleuses, vous êtes protégés. La réglementation prévoit en effet que la banque doit rembourser l'intégralité des sommes indûment prélevées, sans appliquer aucune franchise ni frais bancaire découlant de la fraude (agios, frais d'incident de paiement...). Le bon réflexe ? Faire opposition au plus vite en contactant votre agence ou en appelant le 0 892 705 705 (0,34€ TTC par minute à partir d'un poste fixe, hors surcoût selon opérateur). Dans un second temps, adressez une lettre recommandée avec avis de réception à votre établissement et listez les éventuelles transactions suspectes.

Tous nos sites en 1 clic

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.